Apprendre à se connaitre pour s'améliorer







Apprendre à se connaître: un sujet qui nous tient à cœur durant les stages. On prend plaisir à faire réaliser des petites expériences et faire réaliser des petits tests aux stagiaires afin qu'ils réfléchissent par eux même, apprennent et définissent des pistes d’évolutions possible pour la suite. Les petites expériences sont quand même un formidable moyen d'apprendre de manière efficace et durable.


"Dites le moi et j'oublie. Enseignez moi et je me rappelle. Impliquez moi et j'apprends" Benjamin Franklin

Apprendre à se connaître pour définir des axes d'amélioration.

Mettre les doigts sur nos forces et nos faiblesses c’est le premier pas vers la définissions d’un plan d’objectif, le Premier pas vers l’entraînement qui nous permettra de devenir plus fort.

C’est la construction d’un être meilleur et plus fort qui est en marche lorsque l’on prend conscience de qui on est, une premier étape fascinante, un peu comme si on ouvrait un petit cadeau que l’on s’offrirait.

Alors certes il y a encore un long chemin devant nous mais la prise de conscience reste une première étape indispensable et parfois complexe qu’il faut accueillir comme elle se doit.

C’est également l’occasion par la suite de mettre en avant nos force et en profiter à leur juste valeurs pour faire la différence.


Tout comme il existe 4 facettes de l’entrainement, il existe 4 grands domaines où l’on pourra noter des forces et faiblesses:

- technique

- physique

- tactique

- mental

4 domaines ou l’on pourra évoluer, s’améliorer par la suite.

Comme pour l’entraînement, la facette « mentale » est bien souvent celle laissée pour compte.

Personnellement je me souviens de l’aspect physique et technique lors de mes pratiques sportives en club, un peu aussi de l’aspect tactique mais je regret que l’aspect mental n’ai jamais été présenté et abordé car il est certain qu’il y avait de quoi parler et évoluer !

Une de mes faiblesse principale sur le plan « mental » était mon anxiété qui anéantissait tout le travail effectué en amont et qui me faisait contre performer en plus d'impacter fortement le plaisir que je pouvais ressentir lors de ma pratique !

Ce défaut était pourtant facilement identifiable mais la Préparation mentale n’étant pas abordé en club personne n’a jamais été en mesure de m’aider sur mes faiblesse, jusqu’à ce que je soit en mesure d’apprendre et évoluer par moi même, en autodidacte, grâce à des formations courtes et des expériences personnelle.

Il est certain que j’avais bien d’autres faiblesses sur le plan mentale mais cette anxiété était un fort handicap qui sautait pourtant aux yeux de tout mon entourage sans que personne n’ai été en mesure de m’apporter son aide.




Il existe de nombreux moyens d'apprendre à se connaitre sur le plan "mental". Des manière plus palpable de quantifié, de "mesurer" des habiletés mentales assez abstraite pour bien des personnes.

Outre les petites expériences que l'on peut proposer en stage, des expériences ludiques qui portent à réflexion, il existe aussi bien des tests utilisés couramment en préparation mentale et qui permettent de mesurer les habiletés mentales du sportif. Ces petits tests sont habituellement utilisés en complet d'un entretient avec le sportif afin de conforté les pistes de travail définies avec le sportif. Ces tests peuvent également aider à prioriser et orienté. Ils nécessitent donc une analyse afin d'être exploités à leur juste valeur et qu'ils ne restent pas à l'état de "chiffre sur un bout de papier". Ces petits tests permettent par ailleurs de constater une évolution dans un processus d'amélioration. Cela permet de constater, de manière mesurable, l'atteinte d'un objectif car un objectif se doit être mesurable.


Vous souhaitez réaliser un petit bilan?


Il est possible de réaliser un petit bilan ensemble si vous le souhaitez, afin de dresser un petit état des lieux et peut être mettre en évidence quelques pistes d'amélioration possible. Cela ne vous engage en rien: le 1er entretien n'est qu'une occasion de vous présenter la préparation mentale, vous suggérer des pistes de travail. Un petit mail à afulleringer@gmail.com et ou via messenger depuis la page Facebook "Wake Up and Walke" et le tour est joué