L'importance de la relation dans les sports mettant en oeuvre des animaux

Dernière mise à jour : 28 janv.




La relation, cette petite chose inévitable qui s’établir dès que 2 êtres se rencontrent, qu’ils le veillent ou non. Cette petite chose qui se construit au fil de l’eau et s’entretien.


Une relation enrichissante cela demande du temps, de la patience, de l’écoute, de la confiance.

Cette relation peut s’établir et se construire entre 2 humains mais également entre un humain et un animal. De cette relation découlera des émotions, agréables ou moins agréables, intenses ou assez neutre …

Developer une relation épanouissante est gage de bien être, épanouissement.


Apprendre à se connaitre, s’écouter.


Dans une pratique sportive mettant en oeuvre un animal, tel que l’équitation, l’agility, le Canicross, le mordant ou autres disciplines canines, la relation à l’animal est au centre de la pratique.


Parfois un peu sous estimée cette relation est primordiale pour permettre une évolution harmonieuse du binôme.


Prendre le temps de developer cette relation permet d´apprendre à connaître l’autre, ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas. Cela permet par la suite de pouvoir agir de manière plus adaptée lors des Conditionnements en apportant des renforçateurs pertinents.


Cela permet également de pouvoir anticiper certaines réactions de son binôme ou sentir de manières plus subtiles des petits signaux pour y apporter des actions adaptées et agir de manière plus efficace.

Rendre plaisant notre contact.


Prendre le temps de construire une relation de qualité avec son animal c’est aussi rendre plaisant notre présence.

Une relation épanouissante pour l’animal c’est gage d’émotions agréables, une manière de se faire accepter dans l’univers de l’animal.


Cette construction de relation: ce Conditionnement pavlovien.


Ces moments peuvent être assimilés à un Conditionnement pavlovien:

- on associe notre présence à des moments agréables

- par association notre présence devient agréable


Écouter, ressentir et découvrir ce qui génère du bien être est donc bien une première étape indispensable

Cela peut être des moments de jeux, des gratouilles, des friandises, des massages …


A terme la simple présence de l’humain est recherchée et représente à elle seule une source de bien être recherché.


Si on parle régulièrement d’apprentissages et de Conditionnements dans nos sports équestres / canins , il est dommage de constater que cette première étape est régulièrement sous estimée voir négligée alors qu’elle représente pourtant une manière d’optimiser l’apprentissage ultérieur en développant une relation plus harmonieuse.


Cette construction de relation est fort heureusement souvent « positive » et assez bien menée, bien que souvent réalisée de manière assez intuitive et parfois perfectible.


Developper la relation pour développer la motivation intrinsèque de l'animal

Tout comme pour l’humain, l’animal exécute son activité pour différentes raisons, différentes sources de motivations qui représentent son moteur.


Tout comme pour l’humain on peut s’amuser à lister les différentes raisons qui poussent l’animal à s’exécuter:

- pour éviter une punition ou une contrainte

- pour gagner une récompense sous forme de friandise

- pour se défouler

- pour le plaisir de partager une activité avec une personne dont la présence est agréable

- ….


Les sources de motivation sont très nombreuses et ce qui fait la force d’une motivation c’est la diversité des sources de motivation mais également le caractère intrinsèque de ces sources de motivation.

Parmi ces sources de motivation on retrouve:

- l’envie de faire plaisir à un être qui nous le rend bien

- le plaisir d’être en compagnie d’une personne que l’on apprécie

Developper la relation permet donc de renforcer la motivation de l’animal et donc mécaniquement d’impacter ses Performances via son impll’action décuplée


Pour de meilleurs performances l’entraînement est donc primordiale mais le temps passé avec l’animal l’est tout autant 😉