La contagion émotionnelle

"Un sourire coûte moins cher que l'électricité, mais donne autant de lumière" Abbé Pierre

La contagion émotionnelle, un outil merveilleux permettant de diffuser du bonheur et du bien être autour de soi ... mais qui peut aussi s'avéré être un diffuseur de mal être si on ne prend pas conscience de l'impacte que peu avoir ses émotions sur son entourage et si l'on ne parvient pas à gérer ses propres émotions. Vous avez peut être déjà fait l'expérience de la personne qui s'invite dans un groupe où reine la bonne ambiance et laisse une impression de mal à l'aise à peine arrivée de part son attitude triste, renfermée, non joviale .... Ou à l'inverse cette personne toujours souriante et avenante qui diffuse un sentiment de bien être dés qu'elle passe le pas de la porte. Vous avez déjà peut être aussi fait l'expérience de ce film triste où vous vous retrouvez à pleurer lors d'une scène triste où le personnage du film vie un drame qui semble alors vous atteindre autant que lui. Voilà on parle là bien de contagion émotionnelle: vos émotions transpirent sur votre entourage et vice versa.

L'origine de la contagion émotionnelle? les neurones miroirs !

Ces neurones ont été découvert assez tardivement, au cours des années 1990, grâce à l'équipe de Giacomo Rizzolatti, directeur du département de neurosciences de la faculté de médecine de Parme, en Italie. Le chercheur étudiait des primates et l'un d'entre eux était connecté à l'aide de capteur positionné sur son crâne, le chercheur effectuait sa pause repas devant le primate quand il a observé, un peu par hasard, que des zones du cerveau du primate s'activait pendant qu'il mangeait. Ces zones s'activaient mais ce qui était était le plus surprenant c'est que c'est zones étaient précisément les mêmes qui se seraient activé si l'animal avait réellement mangé

Lorsque l'on observe une action réalisé par un autre individu, notre cerveau agit et s'active comme si nous réalisions nous même l'action ! Cela permet au cerveau d'anticiper des actions et réaction et gagner en rapidité. Cela permet aussi dans les relations sociales de sentir ce qu'éprouve notre entourage, de partager des émotions, de se mettre à la place de l'autre. Cette fonction des neurones miroirs leur ont valu l'appellation de neurones emphatiques par le professeur Ramachandran.



Prendre conscience de cette contagion permet d'éviter des situations stressantes, éviter du mal être et devenir diffuseur de bien être.

En effet avoir conscience de tout cela permet d'éviter quelques déboires: 1- vous êtes en courses, avant votre épreuve et vous vous savez de nature un peu anxieuse de part l'enjeux ou les risques (souvent tout relatif) de votre pratique. Vous allez alors privilégier certaines relations sociales en ces instants un peu complexe à gérer. Vous allez par exemple éviter soigneusement de rentrer en contact avec votre collègues hyper-anxieux qui ressent le besoin de verbaliser son mal être et vous indiquer ses craintes et doutes. A l'inverse vous aller plutôt vous orienter vers des personnes sereines et bien veillantes qui seront de bon conseils.

2- vous prenez conscience que vous ne vous sentez pas très bien. Vous allez alors gérer vos émotions et éviter de vous rapprocher des éponges a émotion qui ne vous seraient peut être pas d'une grande aider mais que vous pourriez en revanche tout chambouler. Un exemple d'éponge à émotion qui pourrait être pénalisé par votre présence lorsque vous n'etes pas du tout dans votre assiette? Votre animal !



77 vues0 commentaire