Les actions automatiques pour libérer de l'attention


On a parfois une image un peu négative des habitudes, des actions automatiques et non réfléchies ... Ce sont des gestes et comportements que l'on réalise sans s'en apercevoir, de manière un peu réflexe et animal. On a alors plus la total maitrise de nous même, on passe à côté de "l'ici et le maintenant", on succombe à nos pulsions, on agit parfois de manière non adaptée ...

Les automatismes sont pourtant nécessaires car cela permet d'agir plus rapidement et parmi automatisme il y a en premier lieux ce filtre automatique que fait votre cerveau, ce choix des informations qu'il accepte de remonter à votre conscience!

Vouloir tout conscientiser et réfléchir est illusoire car notre magnifique ordinateur de bord est quand même bien lent et energivore ! Qu'on le veille ou non, notre cerveau gardera toujours une part d'automatisme afin de nous permettre de vivre dans un monde bourré de sollicitations, où il faut faire en permanence des choix et des actions pour se mouvoir et adopter des comportements adaptés. Le cerveau par exemple se charge de faire un filtre automatique afin de ne porter à votre conscience qu'une infime partie de tous les signaux qu'il reçoit! Il va ainsi ainsi faire des omissions, des distorsions, des généralisation ... autant de petites choses qui font que ce que vous percevez à la sortie n'est déjà plus que VOTRE vision du monde très subjective et qu'automatiquement votre cerveau à mis de côté bon nombre de stimulus dont certains qui auraient peut être été pertinents malgré tout. Voilà donc un premier automatisme inconscient contre lequel il ne sert à rien de lutter !

Outre le caractère rapide et efficace de ces automatismes il y a aussi le caractère reposant et réconfortant que cela procure.

Devoir tout réfléchir, conscientiser, analyser ... c'est fatiguant. On se fait des noeuds au cerveau, on creuse les meninges, bref la décision et finale sont peut être les bonnes mais cela est lent et usant à la longue. Conduire sur une petite route calme avec une bonne musique vous repose? Vous pouvez laisser votre esprit vagabonder et partir loin loin loin dans une telle configuration? Parfois vous avez peut être même laissé passé plusieurs km de route sans même vous en être rendu compter? Maintenant rappelez vous vos premières heures de conduite? les premières fois que vous avez du apprendre à manière la pédale de frein, d'accélérateur et d'embrayage. Comment es ce que c'était? Il y a fort à parier que cela était largement moins reposant, que vous terminiez votre heure de conduite avec le sentiment d'avoir bien sollicité votre attention !

Les automatismes c'est quand même bien pratique !

Oui en méditation on fait un peu la chasse à ces automatismes qui nous éloigne de l'ici et maintenant, qui nous pousse à réfléchir à demain et hier alors qu'on est en train de réaliser une action dans le présent. Dans cet art de vivre on nous apprend que le plaisir il est là, dans le présent, il n'est pas perdu à ressasser notre passé ou à rêvasser un futur idéal. Il est là le plaisir, dans le présent, à profiter pleinement des petites choses qui nous entourent, à écouter, à se poser, à contempler, à s'en mettre plein les yeux, à ressentir ... il elle est la vraie vie! et pour autant les automatismes sont bien utiles au quotidien ! Se construire des automatismes cela permet de libérer de la concentration. ça permet de réaliser une action de manière inconsciente et automatique tout en effectuant une autre tâche en parallèle, qui elle demande concentration et réflexion.


Pouvoir profiter pleinement de l'instant présent en marche ou en conduisant nécessite bien un automatisme. Pouvoir pratique une activité physique en réfléchissant à la stratégie à adopter, ou en analysant son concurrent, cela nécessite aussi des automatismes par ailleurs.


Oui, qu'on le veille ou non, les automatismes sont partout! Dans le sport on devient même des experts à force de pratique, à force d'aiguiser ces automatismes pour les rendre plus rapides, plus précis, plus adaptés.

Créer des automatisme libère le cerveau pour des réflexions plus utiles mais créer des automatismes nécessite un peu de temps et de la persévérance.

Pour créer des automatismes l'apprentissage doit se réaliser en empruntant successivement 4 étapes importantes: 1- nous sommes au début bien souvent inconscient de notre incompétence. C'est ce moment où l'on pense que la pratique va être facile, qu'il va falloir quelques essais pour y arriver. 2- on fini par prendre conscience de notre incompétence. Généralement après quelques chutes, quelques déboires on s'aperçoit que cela ne va pas être si évidence que cela, on est vraiment incompétent et il va falloir travailler pour y arriver ! Cette étape est également celle où il existe la plus grande chance d'abandon. 3- pour ceux qui auront persévéré: ils deviennent compétent conscient. Oui ils arrivent enfin à réaliser l'action mais cela nécessite beaucoup de concentration et d'attention. Ce n'est pas simple, pas toujours fluide et encore moins automatique 4- à force de répétition le cerveau parvient à réaliser l'action de manière automatique et inconsciente, on devient alors compétent inconscient.

On réalise les actions sans avoir à réfléchir à nos gestions, le cerveau passe en mode pilote automatique et cela libère de l'attention pour d'autres choses, cela est plus reposant, sécurisant. Ces 4 phases mettent en évidence la nécessité de persévéré, de recommencer à plusieurs reprise jusqu'à ce que tout soit naturel et fluide. Cela nécessite de longues heures de travail pour y parvenir mais c'est la seul option possible si l'on souhaite progresser et créer de réels automatismes dans sa pratique.


24 vues0 commentaire