Les petits tests qui permettent de rendre mesurable des objectifs



Lorsque l’on établie des plans d’objectifs on insiste sur le caractère « mesurable » de ces derniers.

rendre un objectif mesurable c’est:

- définir à partir de quelle donnée on peut le mesurer

- mettre en place des petits tests reproductibles pour « mesurer » l’objectif et constater l’évolution


ce caractère mesurable est primordial afin de pouvoir dire de manière objective si un objectif est atteint ou non.


C'est une occasion de rendre plus ludique les entrainements

 Mettre en place des petits tests permet de rendre l’entraînement plus ludique:

- on tente de repousser ses limites,

- on prend plaisir à battre ses records

Mettre en place des petits tests permet de visualiser de manière très objective l'évolution et l'atteinte ou non des objectifs que l'on s'est fixé et cela augmente fortement le niveau de motivation.

Une fois l’échéance atteinte on peut ainsi renouveler le petit test afin de savoir si l’objectif est atteint ou non, de manière objective.


Des test mais pas n’importe comment: bien entendu les tests doivent être reproductibles.

Pour les petits tests qui peuvent être impactés par des conditions climatiques différentes d'une fois sur l'autre, on prendra soin de noter dans quelles conditions ont été réalisés les différentes tests. On pourra ainsi se servir ultérieurement des résultats obtenus pour comparer les performances.


La reproductibilité des tests permet de pouvoir juger de l’évolution d’une saison sur l’autre, on peut ainsi savoir où on se situe par rapport aux mois et années précédents, et avoir une meilleure vision de la où on se situe dans sa préparation.


Attention au test « physiques » réalisés en fin de cycle: la fatigue accumulée peut fausser le résultat.

En effet il n’est pas rare qu’un test réalisé en fin de cycle d’entraînement soit assez décevants et non révélateur du réel niveau. Par exemple: vous venez de réaliser plusieurs semaines d'un cycle de « VMA » en enchaînant les séances difficiles et intenses qui vous éprouvent. Vous aviez pris soin de réaliser un premier test avant de débuter ce cycle difficile sur le plan physique et vous êtes heureux de solder ce cycle par un nouveau test mais voila que le résultat n’est pas à l’attendu …

La fatigue impacte votre niveau de forme et il peut être profitable d’effectuer ce genre de teste après une petite semaine de recup afin de pouvoir mesurer efficacement l’évolution qui s’est effectuée durant ces semaines d’entraînement. En effet la condition physique dépend de la charge d'entrainement et l'évolution que vous avez eu - la fatigue cumulée. Vous pouvez avec effectué un super cycle en ayant cumulée beaucoup de fatigue et donc avoir une condition physique un peu médiocre mais quelques jours de repos permettent alors de réduire fortement cette "fatigue cumulée" et augmenter fortement votre condition physique: un peu de repos peut donc être préférable avant de pouvoir jugé de la réelle évolution.



Rendre les objectifs mesurables et y associer des petits tests c’est ce que l’on fait ensemble lorsqu’un sportif sollicite un préparateur mental afin de travailler sur ses plans d’objectifs par exemple. Allez, il ne reste plus qu'à réfléchir et imaginer plein de moyens sympa et fun de vous comparer et vous tester