Rechercher

Un exemple de conditionnement non souhaité ....

Mis à jour : mars 12

https://youtu.be/uiWnzEh9ve0



le conditionnement du chien ... un sujet passionnant que je prend toujours plaisir à aborder.


C'est tellement plaisant de parvenir à avoir un chien à la fois sur-motivé avec une motivation intrinsèque forte ... mais aussi un chien posé et à l'écoute.


On entend régulièrement dire: "mon chien n'aime pas tracter" mais lui a t'on appris à aimer cela?


Ma plus grande fierté ces derniers mois c'est ma petite dernière: Tess.

Une petite chienne qui flânait, qui était très calme, trop calme, qui préférait la chasse au papillon à la course.

La traction n'était pas innée chez elle et pourtant après des mois de conditionnement elle s'avère être une chienne extraordinaire, petite en gabarit mais avec un mentale de guerrière.😍


Cette phase de conditionnement nécessite de la patience, de l'attention, beaucoup de concentration, des remises en questions, une bonne gestion de ses petites émotions personnelles ... mais à l'issue quel plaisir de pouvoir partager à deux une activité, avec un compagnon tout autant passionné que nous!


Dans la série conditionnement, il y a donc ce conditionnement que l'on effectue au départ, cet apprentissage nécessaire et tellement important, qui va façonner notre futur compagnon ... et puis il y a les conditionnements qui s'invitent en cours de route et qu'on avait pas forcement vu arriver 😂


Ces petites choses qui nécessite d'être corrigé, parfois sans mal si l'on prend le problème rapidement en charge, parfois de manière un peu plus laborieuse lorsque le nouveau conditionnement s'est bien ancré.


Parmi les conditionnement que j'ai pu observé ici il y en a un (visible en début de vidéo):

Un jour j'ai souhaité apprendre à partir debout sur mes pédales. L'idée était de mettre les deux pieds sur les pédales à l'arrêt, maintenir l'équilibre ainsi puis donner l'ordre à ma chienne de prendre le départ.

L'objectif était de partir seule avec ma chienne avec les pédales déjà clipsées pour gagner une poignée de micro-secondes ...


J'ai donc testé cette nouvelle méthode à l'entrainement pour ne pas improviser le jour J et à ma grande surprise je me suis retrouvé le cul par terre !!!!

- 1ère erreur: je n'étais pas concentrée et je n'avais même pas imaginé que Tails puisse me voler le départ

- 2ème erreur: je n'avais pas compris en amont que Tails avait assimilé le levé du 2ème pieds au départ.


Machinalement je me tenais toujours un pied au sol lors des départs, le deuxième en position sur la pédale. Lorsque je donnais l'ordre du départ je levais alors le 2ème pied pour venir le poser à son tour sur la pédale et aider ma chienne à s'élancer.


Après des mois à fonctionner ainsi Tails avait associé la levée du 2ème pied avec le départ !


J'ai eu dans le même temps une paire d'autres conditionnement mis en évidence et bien surprenants, depuis j'attache toujours une grande importance à ne pas laisser des mauvais conditionnement s'inviter à la fête 😝

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout